Sujet :  R) NOMS  DE  DIEU

 

No 1

(Jéhovah)

Ceci est la première étude de plusieurs que nous allons faire ensemble sur les noms de Dieu.  Dans l’étude présente, nous regarderons le nom de JÉHOVAH, un nom de Dieu qui nous est très familier et que nous utilisons sur une base régulière.  Mais, dans le texte Hébreu original, ce nom est écrit YHWH et il était si sacré que personne ne le prononçait; les voyelles ont été ajoutées au 12ième siècle pour faire le nom Yahweh.  La définition de ce nom est important afin de souligner le manque d’origine de la personne de Dieu.  Jéhovah veut dire “être” ou “vivre” ou “existence par soi” et est un nom propre, pas un titre.  En réalité, cela est le seul nom de Dieu et nous le voyons pour la première fois dans la Bible au verset 4 du chapitre 2 de la Genèse.  Cela est le nom par lequel les Patriarches Le connaissaient aussi; Jéhovah est le nom du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.  Quand Abraham a bâtit un autel, il l’a bâtit au nom de Jéhovah : “Il bâtit encore là un autel à l’Éternel, et il invoqua le nom de l’Éternel” (Genèse 12 : 8b).  Quand Moïse voulait savoir le nom de Celui qui l’envoyait pour délivrer le peuple d’Israël de l’esclavage, Dieu a répondu : “Ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël : celui qui s’appelle“Je Suis” m’a envoyé vers vous”  (Exode 3 : 14b).  Cela était le milieu du nom de Jéhovah; le nom que Moïse connaissait déjà.  Il est de toute existence et, si nous prenons cela plus loin, toutes choses dépendent de Lui.

 

No 2

(Elohim)

Dans le premier verset, dans le premier chapitre de la Bible le nom ELOHIM est utilisé pour Dieu : “Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre”.  Ce nom est utilisé 250 fois dans toute la Bible surtout dans des circonstances où le sujet est le pouvoir illimité de Dieu.  Il a été utilisé lorsque Dieu a fait des alliances avec Abraham et Jacob.  Elohim veut dire “Dieu” mais dans le sens pluriel; le suffixe “im” dans l’Hébreu désigne le pluriel d’un mot.  Il est intéressant que le Seigneur a utilisé ce nom dans Genèse 1 :1 car l’idée de la pluralité de Dieu est introduit – Dieu le Père a permis la création, Dieu le Fils a fait la création  et Dieu le Saint Esprit a surveillé la création.  Mais, il y a un cas encore plus intéressant de l’utilité de ce nom pour Dieu.  Dans Deutéronome 6 :4, Moïse a écrit ce qui suit : “Écoute, Israël! L’Éternel, notre Dieu est le seul Éternel”.  Plus loin dans le chapitre, les Juifs sont encouragés à “Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes” (v9); c’est exactement ce que les Juifs ont fait depuis les siècles; même les Juifs d’aujourd’hui.  Si vous êtes déjà allé voir un médecin Juif ou voir une famille Juive, vous verrez une petite boite sur le cadrage de leur porte.  Cette petite boite contient ce verset; il est appellé le “shema”.  Les Juifs aiment ce verset beaucoup et il détient une place spéciale dans leurs cœurs; voici maintenant la chose intéressante.  Le nom utilisé dans ce verset pour Dieu est Elohim (pluriel) et le mot “seul” est le mot Hébreu“echad” qui veut dire un, mais dans le sens pluriel (une grappe de raisins, une équipe); le mot pour un à l’absolu (une chaise, une person) est “yachid”.  Dieu est étonnant, que c’est merveilleux de Lui appartenir.

 

No 3

(Adonai)

Le nom “Adonai” est translittéré de l’Hébreu comme “maître” ou “Seigneur” dans la Bible et signifie Sa Seigneurie et Son droit de propriété sur tous les croyants.   Le mot seigneurie témoigne la possession complète d’un côté et la soumission complète de l’autre.  Dieu possède tous les croyants et tous les croyants doivent Lui être soumis.  Ce titre de Dieu dénote que Dieu est souverain sur toutes les choses qu’Il a créées.  Adonai est utilisé à plusieurs occasions dans la Bible d’une façon non-divin.  Sara a appelé Abraham “seigneur” (Gen 18 :12 & 1 Pierre 3 :6) ; Rébecca a appelé le serviteur d’Abraham “seigneur” quand celui-ci cherchait une épouse pour Isaac (Gen 24 :18).  La relation entre un maître et ses serviteurs est souvent utilisée dans la Bible.  Il y a, par compte, un usage impropre de mot et cela n’est pas dans la Bible ; cela est dans le Christianisme modern.  L’idée est que nous acceptons Jésus Christ comme Sauveur et, à un moment donné, nous l’acceptons comme Seigneur de nos vies.  En autres mots, le salut est en deux étapes.  Il y a probablement beaucoup de personnes bien intentionnées qui font partie de ce mouvement intitiulé : “La Seigneurie de Jésus Christ” et qui pensent que cela est correct mais cela n’est pas enseigné dans la Bible.  Je peux comprendre qu’une personne se re-consacre au Seigneur à un moment dans sa vie, mais de dire qu’il faut avoir fait les deux étapes est erroné.  Si Jésus Christ est notre Sauveur personnel, l’espace que nous Lui consacrons est totalement sous notre contrôle ; Dieu nous donne ce choix.  Mais je peux vous dire une chose, plus on Lui consacre de l’espace, plus Il nous béni.  J’en suis témoin.

 

No 4

(Hosanna)

Le nom “hosanna” qui a été donné à Jésus dans le Nouveau Testament veut dire “sauver maintenant”.  Il apparaît 5 fois dans la Bible et décrivent l’arrivé triomphant de Jésus à Jérusalem.  Les Juifs criaient ce nom à leur Messie qui arrivait sur le dos d’une ânesse. “Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts!” (Matt 21 :9).  Le monde débordait de joie de voir Jésus, le conquérant qui, finalement, les délivreraient de l’emprise de l’Empire Romain.  Il était leur Rédempteur!!  Mais, ces mêmes personnes ont crié “crucifie-Le” plus tard à Son procès que Pilate présidait “ Pilate, reprenant la parole, leur dit, Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs?  Ils crièrent de nouveau, Crucifie-le!” (Marc 15 :12,13).  Même Pilate ne comprenait pas pourquoi les Juifs voulaient Le crucifier  “ Pilate leur dit, Quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort, Crucifie-le!”(Marc 15 :14).  Peut-être si les Juifs avaient vu la signification plus profonde de l’arrivé de Jésus, ils auraient été délivrés d’un plus grand ennemi que les Romains – leur nature pécheresse.  Le mot “hosanna”, même si nous n'en connaissons pas la vraie signification, il a toujours symbolisé une expression de joie et d’exubérance dans le Seigneur.

 

No 5

(Emmanuel)

Ce nom a été donné à Jésus et cela veut dire “Dieu avec nous”.  Il apparaît trois fois dans la Bible et, à chaque fois il fait référence au Messie.  La première fois est sous la forme d’une prophétie dans le livre d’Ésaië – “ C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.” (Ésaië 7 :14).  La seconde fois est aussi dans le livre d’Ésiaë, mais cette fois, il fait référence à la terre sur laquelle le Messie règnera un jour – “ Il pénétrera dans Juda, il débordera et inondera, Il atteindra jusqu’au cou. Le déploiement de ses ailes Remplira l’étendue de ton pays, ô Emmanuel!”  Le “il” dans ces versets, est le roi d’Assyrie que Dieu a utilisé pour châtier Ses enfants afin de les punir pour leurs manières méchantes et idolâtres.  La troisième fois que ce nom apparaît dans la Bible est dans l’Évangile de Matthieu au chapitre 1 :23 où l’ange Gabriel explique à Joseph que l’enfant que son épouse Marie porte est le Messie d’Israël –   Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.”  Ce nom de Dieu est très important car il est encore applicable aujourd’hui!  Dieu est avec nous dans les cœurs des vrais croyants.

 

No 6

(El Shaddai)

Jusqu’ici nous avons regardé les noms de Dieu qui n’ont qu’un mot – Jéhovah, Élohim, etc.  Voici le premier nom de Dieu qui est composé de plus d’un mot :  El Shaddai.  Nous pouvons reconnaître le “El” qui exprime la grandeur et la gloire de Dieu; regardons maintenant la deuxième partie de ce nom de Dieu : “Shaddai”.  Ce nom signifie comment Dieu pourvoit, fournit et nourrit; lorsque nous le plaçons à côté de l’autre nom, nous réalisons que nous avons un Dieu qui est un pourvoyeur tout-puisant et suffisant.  Il y a une signification double à ce nom : il peut-être utiliser aussi pour communiquer un jugement, un châtiment ou une épuration de la part de Dieu.  Même dans ce contexte, le but ultime est toujours l’amour et la miséricorde.  Afin d’expérimenter la plénitude de Dieu, il faut renoncer à nous-mêmes; nous nous donnons à Dieu afin d’avoir une vie abondante pour Lui.  Jésus, dans Son ministère terrestre a bien symbolisé cela quand Il a dit :  27  Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.”  (Luc 14 :27).  Donc, le nom de El Shaddai exprime autant la miséricorde et les bénédictions de Dieu que Son châtiment qu’Il opère en nous afin de nous rendre réceptifs aux nombres de bonnes choses qu’il veut nous donner; des choses tel : la joie, la paix, une sainte espérance et le pardon.  Les vrais Chrétiens sont Ses enfants bien-aimés et Il déverse sur eux des bénédictions sans nombre.

 

No 7

(Jéhovah….)

Voici trois noms de Dieu qui ont le nom Jéhovah d’inclus dedans.  Le premier est “Jéhovah Jireh”.  Ce nom de Dieu veut dire “Dieu, notre pourvoyeur” et peut vouloir dire aussi  “Celui qui vois de l’avant”  et même ce nom peut se traduire “Celui dont la provision sera vue”.  Le nom le plus proéminant de ces trois est le premier et nous pouvons certainement méditer sur ce nom si nous avons un besoin dans nos vies.  Le prochain est “Jéhovah Raphé” et peut s’épeler “Jéhovah Rapha” ce qui veulent dire dans les deux formes “Dieu notre guérisseur” ou “Dieu qui guérit”.  Dieu est le grand médecin et nous faisons bien de faire appel à Dieu pour nous guérir car là où un docteur traite des symptômes, “Jéhovah Raphé” guérit complètement.  Le dernier est “Jéhovah Rissi” ce qui veut dire “Dieu notre bannière”.  Sur les champs de batailles, il y a toujours des bannières et, dans ce cas, Dieu est notre bannière de victoire.  “Toute arme forgée contre toi sera sans effet; Et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, Tu la condamneras.” Ésaïe 54 :17a.   parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.”  1 Jean 5 :4.  Le Dieu que nous servons a beaucoup de noms et tous reflètent Son Omniprésence, Son Omniscience et Son Omnipotence.

 

No 8

(Jéhovah….)

Jéhovah M’ Kaddesh   Ce nom de Dieu veut dire “le Dieu qui sanctifie.”  D’autres traductions pour sanctifie peuvent être “consacré”  “bénie”  or  “rendre saint”.  Donc, ce nom est la révélation de Dieu comme quoi Il est Celui qui nous rend saint.  Dans Jérémie 1 :15, la Bible nous dit “Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré”  Jérémie a été fait saint par Dieu avant qu’il vienne au monde.  La signification principale du mot sanctification est un appel à la séparation ou une mise à part de la normale; ne pas être comme le monde charnel autour de nous.  La sanctification est un processus qui est enclenché lorsque le Saint Esprit vient habiter en nous à notre nouvelle naissance dans la famille de Dieu.  L’application de ce nom de Dieu est que Dieu, étant le Saint des Saints, est Lui-même Saint et à la lumière de Sa Sainteté, Il nous a donné Son Fils Jésus Christ qui a marché sur la terre parfait et sans péché.  Jésus est notre exemple de sainteté et nous sommes appelés à s’efforcer afin d’atteindre Son standard en cherchant constamment la direction et le support divin dans Sa Parole et dans la prière.

Jéhovah Shalom  “Shalom” veut dire “paix”; donc ce nom de Dieu représente Dieu comme notre source de paix.  Ce mot peut-être traduit de plusieurs façons mais il est généralement utilisé pour démontrer l’achèvement d’une promesse, le paiement d’une dette ou des nouvelles qui entraînent l’accomplissement et la satisfaction; donc, pas de conflit.  Notre Dieu est un Dieu de paix.

“Je me couche et je m’endors en paix, Car toi seul, ô Éternel! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.” Psa 4 :8

“Éternel, tu nous donnes la paix; Car tout ce que nous faisons, C’est toi qui l’accomplis pour nous.”  Ésaïe 26 :12

 

No 9

(Jéhovah – Tsidkenu, Rohi, Shammah)

Voici une révision de ce que nous avons vu à date dans ce sujet:   Jéhovah (YHWH);  Élohim (Pluriel pour El);  Adonaï (Le Seigneur);  Hosanna (sauve maintenant);  Immanuel (Dieu avec nous);  El Shaddaï (Dieu le pourvoyeur);  Jéhovah (combiné avec d’autres noms);  Jireh (Dieu qui prévoit);  Rophe (Dieu qui guéri);  Nissi (Dieu notre bannière);  M’Kadesh (Dieu qui sanctifie);  Shalom (Dieu de paix).

Voici les trois derniers noms de Dieu ; ils sont aussi combinés avec Jéhovah, ils sont :

Tsidkenu  Ce nom de Dieu est traduit “Dieu notre justice” tel que dans Jérémie 23 :6.  Il est aussi utilisé dans la Bible dans le sens de rendre justice ou de faire les choses correctement.  Le mot racine “tsedek” est utilisé des centaines de fois dans les Écritures comme droit, droiture, juste, déclarer innocent.  Il y a seulement Dieu qui est juste, donc ce nom a une signification en ce qui concerne notre salut – notre justice se trouve seulement en Jésus !

Raah   Ce nom veut dire “Dieu notre berger” et est le fondement du début du Psaume 23.  L’application primaire de ce nom est que Dieu, notre berger, est Celui qui nous conduit dans de verts pâturages.  Ce nom peut être aussi traduit “ami ou compagnon”.

Shammah   Ce dernier nom de Dieu se traduit par “Dieu est présent”.  Cette définition de l’omniprésence de Dieu nous implique car nous sommes des “vaisseaux” de l’Esprit de Dieu puisque nous sommes des temples vivants de Dieu.  La Bible nous dit dans 1 Corinthiens 3 :16  “Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?”