No 3

(Adonai)

Le nom “Adonai” est translittéré de l’Hébreu comme “maître” ou “Seigneur” dans la Bible et signifie Sa Seigneurie et Son droit de propriété sur tous les croyants.   Le mot seigneurie témoigne la possession complète d’un côté et la soumission complète de l’autre.  Dieu possède tous les croyants et tous les croyants doivent Lui être soumis.  Ce titre de Dieu dénote que Dieu est souverain sur toutes les choses qu’Il a créées.  Adonai est utilisé à plusieurs occasions dans la Bible d’une façon non-divin.  Sara a appelé Abraham “seigneur” (Gen 18 :12 & 1 Pierre 3 :6) ; Rébecca a appelé le serviteur d’Abraham “seigneur” quand celui-ci cherchait une épouse pour Isaac (Gen 24 :18).  La relation entre un maître et ses serviteurs est souvent utilisée dans la Bible.  Il y a, par compte, un usage impropre de mot et cela n’est pas dans la Bible ; cela est dans le Christianisme modern.  L’idée est que nous acceptons Jésus Christ comme Sauveur et, à un moment donné, nous l’acceptons comme Seigneur de nos vies.  En autres mots, le salut est en deux étapes.  Il y a probablement beaucoup de personnes bien intentionnées qui font partie de ce mouvement intitiulé : “La Seigneurie de Jésus Christ” et qui pensent que cela est correct mais cela n’est pas enseigné dans la Bible.  Je peux comprendre qu’une personne se re-consacre au Seigneur à un moment dans sa vie, mais de dire qu’il faut avoir fait les deux étapes est erroné.  Si Jésus Christ est notre Sauveur personnel, l’espace que nous Lui consacrons est totalement sous notre contrôle ; Dieu nous donne ce choix.  Mais je peux vous dire une chose, plus on Lui consacre de l’espace, plus Il nous béni.  J’en suis témoin.